- Normes pour le galvanisé à chaud et réparation

 
Galvanisation a froid - pont Peace Canada-U.S.A. ZRC utilisé sur les garde-corps depuis 1975 et 1986 pas de sandblast
By Óðinn (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], via Wikimedia Commons

Pont Peace Bridge Canada-U.S.A.  --   ZRC utilisé sur les garde-corps en 1975 et 1986 aucun sandblast.
Décision prise par les autorités suite à des tests comparatifs débuté en 1974 et d'une durée de 1 année avec divers revêtements de galvanisation à froid avec concentrations de zinc de 95%, 90%, 85% et 80% dans le feuil sec, tous appliqués en épaisseurs variant entre 3 - 4 mils (75 - 100 micron) d'épaisseur du film sec.
Galvanisation a froid ZRC la plus performante et utilisée initialement en 1975 pour "recharger" ou enforcir la galvanisation à chaud originale des gardes-corps installés en 1964-65 qui démontrait de la fatigue après seulement 5 années dans ces conditions agressives. Galvanisation ZRC rappliqué en 1986.
 ______________________________________________________

Note importante:

Les énoncés de cette page sont sujets à vérification et acceptation d'un professionnel, Architecte, Ingénieur(e) ou Technicien(ne) qualifié(e).


LISTE PARTIELLE DES PRINCIPALES NORMES NORD AMÉRICAINE RELATIVES À LA GALVANISATION À CHAUD ET SA RÉPARATION.
Pour une liste plus complète, S.V.P. consultez votre galvaniseur.
 
Les documents suivants sont disponibles sur le site d’American Society for Testing and Materials (ASTM) ou chez Techstreet.
 
ASTM A-123                Spécification pour revêtement de zinc (galvanisé à chaud) sur les produits d’acier et de fer.

ASTM A-153                Spécification pour revêtements de zinc (galvanisé à chaud) sur la quincaillerie d’acier et de fer. 

ASTM A-767                Spécification pour revêtements de zinc (galvanisé à chaud) sur les barres d'aciers d'armatures pour le béton (rebar). 

ASTM A-780                Pratiques normalisées de réparation de pièces galvanisés à chaud travaillés en chantier ou endommagés.

CAN/CSA G-164          (Retiré) La galvanisation à chaud des objets de forme irrégulière. Norme Canadienne aussi appelé ACNOR G164.

CAN/CGSB 1-GP-48M   (Retiré) Peinture pour couche primaire, Marine, sur acier.

CAN/CGSB 1.181         (Retiré) Enduits riche en zinc, organique et préparé (ONGC 1.181).



CONFORMITÉ AUX NORMES DE RÉPARATION DES ACIERS GALVANISÉS À CHAUD.
 
Note importante pour les architectes, ingénieurs, techniciens, spécificateurs, concepteurs, manufacturiers et entrepreneurs :
 

Nous recevons beaucoup de demandes d'architectes, d'ingénieurs et de techniciens qui s'interrogent pourquoi leurs oeuvres de métaux ouvrées, lorsque réparées en usine ou en chantier, rouillent après quelques mois et s’inquiètent de la pérennité et de l'intégrité structurelle de leurs créations.

  

Voici souvent pourquoi:
ASTM -A780 vs. CAN/CGSB 1.181 (Retiré)  vs. 87% vs. galvicon.

 

Tel que prescrit dans toutes les Normes ci-haut mentionnées, il y a une seule pratique recommandée pour la réparation des surfaces non galvanisées de pièces galvanisés à chaud, c’est la Norme ASTM-A780. 
 
La Norme Canadienne pour le galvanisé à chaud CAN/CSA G-164 (Retiré) y fait référence à la section 3.3 ainsi que les Normes ASTM pour le galvanisé à chaud mentionnées plus haut.
 
Au Québec, beaucoup de devis spécifient uniquement des enduits conforme à la Norme Canadienne CAN/CGSB-1.181 pour la  réparation de l'acier galvanisé à chaud.
 
VOUS POUVEZ FAIRE BEAUCOUP MIEUX ! 
 
Pour éviter toute confusion et pour respecter les règles de l’Art, en priori, la Pratique ou Norme ASTM A-780 telle que prescrite à la section 3.3 de CAN/CSA G-164 (Retiré) ou à la section 6 de ASTM A-123 devrait être utilisée.
 
La Norme Canadienne CAN/CGSB-1.181 (Retiré) est complémentaire et pourrait être additionnelle si le spécificateur exige un enduit organique ou veut un devis plus précis.
 
Les deux Normes pourraient aussi êtres indissociables, ce choix vous appartient.
 
La norme Canadienne CAN/CGSB-1.181 (Retiré) (ENDUIT RICHE EN ZINC, ORGANIQUE ET PRÉPARÉs'applique à une utilisation générale sur des subjectiles d’acier et peut être utilisé pour la réfection des surfaces en acier endommagées qui sont recouvertes d’un revêtement riche en zinc ou galvanisé, l'enduit peut également être utilisé comme peinture primaire.
 
CAN/CGSB-1.181  (Retiré) n’est pas la Norme de réparation référé dans CAN/CSA G-164 ou dans les Normes ASTM remplaçant maintenant au Canada la CAN/CSA G-164.
 
La section 4.5 de CAN/CGSB-1.181 (Retiré) demande une teneur minimum de zinc métallique (sans oxydes et impuretés) de 87% en masse du liant non volatil et la section 4.7 exige une résistance au brouillard salin selon ASTM B-117 de 720 heures. Cette protection est minime sinon marginale.
 
La Norme ASTM A-780 à la section 4.2.2 exige un contenu de zinc minimum dans le feuil sec de 92%.

De plus, la norme ASTM A 123 spécifie les surfaces maximales permissives à réparer dans la section 6.2 ainsi que l'épaisseur du revêtement de réparation.
 
La différence de performance est énorme pour peu de différence de % !
 
Pour compliquer les choix, plusieurs vendeurs de produits ne connaissent pas la différence entre le contenu en zinc tout court (total incluant les oxydes et impuretés) et zinc dit "métallique".

Les fiches techniques incomplètes de plusieurs manufacturiers et les fiches signalétiques n'aident pas toujours. 

Quelques manufacturiers utilisent une mention de % de zinc dans les fiches techniques ou sur le devant de leur contenant sans préciser à quoi ils font référence.


Exemple 1:
Un manufacturier d'enduit de zinc spécifie le contenu de zinc dans le feuil sec de son produit 88% +/- 2% sans autres mentions.
Dans ce cas, il est fort possible que le % indiqué soit le contenu de zinc Total, c'est à dire incluant les oxides et autres impuretés (Cadmium, Calcium, Fer, Plomb, etc...) ce qui en effet fait paraître ce produit conforme à la norme retiré CAN/CGSB 1.181 demandant un contenu de zinc métallique de 87%.
 
Exemple 2:
Un manufacturier imprime sur le devant du contenant de peinture riche en zinc "95%" sans autres références alors qu'en réalité il fait référence à la pureté de la poudre de zinc utilisé dans la composition de son produit et que le contenu en poids (masse) dans le feuil sec n'est que 70% sans référence à zinc total ou métallique.

Exemple 3:
Plusieurs manufacturiers font référence à une poudre de zinc d'une pureté de 99.95 % ou 99.99%.... Méfiez-vous !
Consultez plutôt le Tableau 1 de la norme ASTM D 520 "Standard Specification for Zinc Dust Pigment" et les trois Types de composition de poudre spécifié, vous comprendrez tout !

Ces pratiques crées la confusion pour l'utilisateur.

Très peu de manufacturiers spécifient le contenu en oxydes (même dans les fiches signalétiques) et encore moins le grade de poudre de zinc selon ASTM D-520 Type I, Type II ou Type III. 
 
Les devis spécifiant uniquement "CAN/CGSB-1.181", "87%" ou "galvicon" ouvrent la porte à l’utilisation de plusieurs produits sous performants (des dizaines) non nécessairement conformes à la Norme ASTM A-780.
 
La Norme ASTM A-780 présente trois méthodes de réparation:
  1. A1. Brasure avec baguette de zinc
  2. A2. Peinture riche en zinc
  3. A3. Métallisation au zinc
Le galvanisé à chaud est réparé lorsqu'il y a eu des soudures, découpages mécanique ou au chalumeau, meulages, perçages, pliage et déformations à froid. Le ZRC peut aussi être utilisé pour réparer les boulons (ASTM A-153), les barres ou fers d'armature lorsqu'ils sont pliés après la galvanisation à chaud (ASTM A-767).

Finalement, il est recommandable d'effectuer des inspections visuelles et des mesures d'épaisseur de la couche de ZRC.
 

Les produits ZRC et ZRC Galvilite, avec un contenu de 95% de zinc métallique en poids (masse) dans le feuil sec du revêtement rencontre et dépasse la norme ASTM D 520 Type III pour la qualité de la poudre de zinc, sont homologués chez Underwriters Laboratories (UL), font partie du Programme de Composants UL et sont les seuls en Amérique reconnus égal à la galvanisation à chaud par les Laboratoires UL.  

La protection offerte par ZRC est multiple, a la fois mécanique et électrochimique:
  1. Effet de barrière
  2. Vraie protection galvanique
  3. Effet cicatriciel lorsque la couche protectrice est éraflée
Essentiellement,  ZRC est un film galvanisant auto-guérison, que tout dommage causé à sa surface initie une action galvanique renouvelée.
 

Le ZRC ® Cold Galvanizing Compound est approuvé par l'Agence Canadienne d'inspection des aliments ACIA dans:
Liste de référence pour les matériaux de construction, les matériaux d'emballage, et les produits chimiques non alimentaires acceptés
( CFIA - Canadian  Food Inspection Agency)  
Catégorie: Revêtements de construction  (Revêtement pour pièces de charpente), depuis 1983/08/08. 
 

 
Ébauche de spécification simple à insérer dans vos devis et clauses générales pour la réparation du galvanisé à chaud et surfaces métallisées au zinc:

Section x.x  Galvanisation
 
x,  Réparation après galvanisation 

Les retouches sur l’acier galvanisé suite à des défauts ou travaux de soudures et percements :
Utiliser une peinture riche en zinc conforme aux normes ASTM A-780  "Standard Practice for Repair of Damaged and Uncoated Areas of Hot-Dip Galvanized Coatings"  et  ONGC CAN/CGSB-1.181 (Retiré)  ''Enduits riche en zinc, organique et préparé'' et reconnu par les Laboratoires Underwriters sous le programme des composants tel que le revêtement « ZRC Galvilite Repair Galvanizing Compound » de ZRC Worldwide. Le film sec de l’enduit doit contenir 95% de zinc métallique. Le produit doit être appliqué selon les recommandations du manufacturier et la pièce à réparer doit être préparée adéquatement. Aucun substitut ou matériau alternatif. Tout autre produit jugé équivalent (égal ou supérieur au matériau spécifié) doit être approuvé. 
 
1. Produits approuvés : xxxx  -  Ex.: selon type de construction conventionnelle (ZRC ou ZRC Galvilite) ou "LEED" (ZRC 221 ou ZRC ZERO VOC)
 

La bonne prescription permet d’assurer une pérennité supérieure aux œuvres de métaux ouvrés.

 

Pensez-y !
 
Pour les sources d'information, certificats, documents de support, de preuves ou ébauche de
spécification à insérer dans vos devis:
 
(514) 863-6382 ou Sans frais 1 (855) 363-6382
 

 
La règlementation Canadienne limitant la concentration en composés organiques volatils (COV) des revêtements architecturaux
 est souvent ignorée dans les devis.


N'oubliez pas de mettre à jour vos cahiers des charges et devis afin d'être conforme aux règlements sur les COV.
Être responsable c'est aussi de garder ses projets dans le respect des normes environnementale.
 

Tous les revêtements ZRC sont fabriqués à partir de poudres de zinc de grade "Ultra-Pure",
conforme ou dépassant la Norme ASTM D-520 Type III
.
Ces poudres sont fabriqués à partir de lingots d'une pureté métallique supérieure à 99.990% de grade "Special High Grade"
selon la norme SHG ASTM B6.
 

  
PROPOSITION DE MODIFICATION: N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et de vos commentaires. Prière d'utiliser cette adresse info@meta-plus.ca