Comment fonctionne ZRC

Comment fonctionne la protection du galvanisant à froid ZRC en comparaison avec la peinture?

La protection offerte par ZRC est multiple, à la fois mécanique et électrochimique:
  1. Effet de barrière.
  2. Vraie protection galvanique
  3. Effet cicatriciel lorsque la couche protectrice est éraflée

 
Fer et acier non protégé = rouille
 
 
 
L’acier non protégé forme une couche d’oxyde de fer qui est perméable à l’air et à l’eau si bien que la corrosion se poursuit.
 
Les peintures = Fissure et cloquage
 
 
 
Les peintures offrent un effet de barrière et ça s’arrête la. Si la peinture est éraflé, ou épuisé, si bonne soit-elle, la corrosion a commencé a agir et se poursuivra sous la couche de peinture et il résultera le cloquage et encore plus de corrosion. L'acier commence a rouiller à l'endroit de la rayure et la corrosion de l'acier continue.
Les produits de corrosion formés sous la pellicule ont un volume plus important que l’acier dont ils sont issus et peuvent causer ou accélérer la rupture du feuil.
 

 
ZRC
 
                
           
En revanche, les enduits ZRC offrent la protection galvanique du zinc qui se sacrifie au lieu du subjectile en fer ou en acier.  C'est une pile fer-zinc; en présence d'humidité, les sels de zinc produits par la réaction anodique polarisent la pile : pas de corrosion de l'acier.

 
La différence ZRC et son fonctionnement en milieu atmosphérique
 
Les concepteurs de ZRC ont réussis a concevoir un liant spécial a la fois "non encapsulant" et conducteur offrant le juste équilibre de propriétés adhésive et cohésive tout en gardant la concentration de zinc métallique dans le feuil sec très élevée. Ceci est nécessaire afin que les poussières de zinc soient en contact intimes électrique entre elles et le subjectile. Le film de ZRC est conducteur.
 
La matière première utilisée est une poudre de zinc de la plus haute qualité ''Ultra-Pure'' dépassant la Norme ASTM - D520 Type III.
 
 
 
 
Comment fonctionne la galvanisation à froid ZRC
 
Tous les métaux possèdent ce que l'on appelle un potentiel électrique qui caractérise leur tendance à l'oxydation ou à se corroder.
Ce potentiel électrique qui varie selon les métaux, peut être positif (platine, or, argent, ...) ou négatif (..., aluminium, zinc, magnésium). 
Il est ainsi possible de représenter les différents métaux dans des séries électrochimiques aussi nommé séries galvaniques des métaux.
Le potentiel électrique du zinc (moins noble) est plus faible que celui de l'acier.

Chez ZRC, cette propriété s'appelle protection par revêtement anodique; le film de zinc sert d'anode (+) et se dégrade à la place de l'acier qui est la cathode (-).
Métal sacrificiel, ayant un caractère réducteur et une vitesse de corrosion faible comparativement au fer, le zinc protège l'acier exposé contre la corrosion, éliminant ainsi tout cloquage du revêtement. La rouille ne se propagera jamais sous le ZRC (rust creeping - rouille rampante).
 
Pour fonctionner anodiquement, les particules de poudres du ZRC doivent êtres en contact intimes avec l'acier qu'elles protègent. La combinaison d'un haut chargement de poudres de zinc d'une grande pureté (ASTM D-520 Type III) et hautement concentré (95% de zinc métallique dans le feuil sec) avec le liant spécial conducteur et non encapsulant du ZRC font le travail.
 
Réaction électrochimique:
Dans le ZRC fabriqué de poudres de zinc métallique Ultra Pure ®, la première réaction avec l'atmosphère sera la formation de sels de zinc dans et sur le film, ensuite, il y aura formation d'hydroxyde de zinc rendant le film plus dense et réduisant sa conductivité. Cette couche d'hydroxyde de zinc produit dans et à la surface de la couche de zinc métallique est protectrice. Tant que le zinc et sa couche d'hydroxyde sont intacts, l’acier qu’il y a dessous ne se corrodera pas. Le zinc métallique est protégé lui-même par la couche d'hydroxycarbonate (2 niveaux de protection). À mesure que le zinc métallique est sacrifié, la couche d'hydroxyde se convertira en hydroxycarbonate de zinc (patine) grâce â la réaction chimique des ions de zinc avec l'humidité ambiante et le dioxyde de carbone (CO2) contenu dans l'air que nous respirons.
 
Ainsi, l'action galvanique du zinc continue jusqu'à ce que le film soit entièrement converti en une très dense barrière, compacte, impénétrable, stable, étanche, résistante aux intempéries, à l'eau et aux attaques atmosphériques.
 
Si le revêtement est endommagé, comme en témoigne le test de rayure, les sels de zinc vont continuer à fournir le renouvellement de l'action galvanique. 
 
Le zinc réagit avec son environnement, donc, pour récapituler, les étapes après peinture au ZRC sur l'acier nu, adéquatement préparé et dégraissé sont les suivantes:
  1. Formation des sels dedans et sur le film (oxydes de zinc) 
  2. Formation des hydroxydes dedans et sur le film (réaction avec l'oxygène de l'air, l'humidité et l'eau)
  3. Formation du carbonate (réaction avec le dioxyde de carbone ou CO2)

Ce procédé s'échelonne dans le temps dépendant des conditions climatologiques.  

Le carbonate formée à la surface du substrat procure une résistance à la corrosion maximale.
 
Le ZRC et ZRC Galvilite offrent une double protection, à la fois galvanique et effet de barrière.
 
C'est un film qui a des propriétés auto-réparatrices, en effet des petites éraflures qui exposeraient l’acier vont se recouvrir de zinc. Ceci se produit parce que le zinc présent autour de l’éraflure va se dissoudre et se déposer sur l’acier sous forme de sels en remplaçant celui qui a disparu lors de l’éraflure.
 
Note: Les conditions de préparation de surface, d'application de l'enduit ZRC et du mûrissage sont des facteurs reliés et essentiels à l'obtention de résultats optimal.
Nous vous suggérons la conformité aux normes de NACE (The Corrosion Society) et/ou de SSPC (
The Society for Protective Coatings).
S.V.P. appelez nous pour obtenir les guides de préparation appropriés selon vos besoins.
 
En somme, ZRC: 
  • est anodique sur l'acier,
  • assure en combinaison à l'effet galvanique un effet de barrière, 
  • offre une protection ne permettant pas que la rouille se propage sous son film (rouille rampante et cloques de rouille)
  • offre un effet auto réparateur cicatrisant si la surface est éraflée. 

IMPORTANCE DE LA PRÉPARATION DES SURFACES:

Aucun système de peinture n’offrira un rendement optimal sur une surface mal préparée.
Peinturer sur de la rouille, de la graisse ou des surfaces contaminées peut être un gaspillage de temps et de produits.

Tous les systèmes de peinture subissent une défaillance prématurée lorsque la surface est mal préparée.

Une mauvaise préparation cause la défaillance du revêtement



Tous les enduits de ZRC WORLDWIDE de types organique ou minéral peuvent êtres utilisés seul comme primaire anticorrosion
de très haute performance 
 ou combiné dans des ''systèmes de peintures'' multicouches.
 

 
Tous les revêtements ZRC sont fabriqués à partir de poudres de zinc de grade "Ultra-Pure",
conforme à la Norme ASTM D-520 Type III
.
 

 

Les produits ZRC sont conforme à la règlementation Canadienne limitant la concentration en composés organiques volatils (COV) des revêtements architecturaux

 


 
Les produits ZRC peuvent êtres utilisés sur toute surface de fer ou d'acier, neuve ou vieille, avant ou après la fabrication.
Demandez les guides de sélection de produit, de préparation des surfaces et d'application. 
 
Il n'y a pas de limite de grandeur ou de forme.
 
 Les produits ZRC se différencient des produits de peintures "riches en zinc" dans le sens qu'ils ne contiennent aucune pigmentation autres que les pigments métalliques, le liant et le solvant.
 
Tous les produits de ZRC WORLDWIDE peuvent êtres utilisés seul comme primaire anticorrosion de très haute performance ou combiné dans des systèmes de peintures multicouches. Demandez nos guides techniques a cet effet.